Maisons bois 17,bien être, environnement

Technique

Vous êtes ici : www.maisons-bois-17.com / Technique

Quartes techniques de construction bois

Une maison bois est une construction dont la structure porteuse est en bois ; autrement dit, le toit est
porté par des éléments horizontaux ou verticaux en bois.


Le bois massif empilé

La plus ancienne technique de construction en bois est celle du bois massif empilé : rondins ou
madriers. Comme son nom l’indique, cette technique consiste en l’utilisation de longs éléments de
bois placés horizontalement et positionnés les uns au dessus des autres. Longtemps cette technique
a été utilisée pour la réalisation de chalets. Cependant depuis quelques années, à l’instar de
réalisations américaines, la construction en bois massif empilé autorise une architecture plus moderne
permettant de réaliser des maisons contemporaines en jouant sur les volumes, les surfaces vitrées ou
les couleurs.
Contrairement au « bois massif empilé », les autres techniques de construction bois utilisent des
éléments de bois verticaux.


Le colombage

A partir du moyen âge, la technique du colombage a été largement utilisée en France. Cette technique
utilise des éléments de bois verticaux et des traverses horizontales de fortes sections entre lesquels
un remplissage est effectué en torchis, briques ou terre. Le colombage est toujours présent en
construction neuve dans certaines régions telles que la Normandie, l’Alsace ou la Sologne.


L’ossature bois

L’ossature bois est un évolution de la technique du colombage : la structure de la maison est
également constituée d’un ensemble de montants et de traverses en bois mais de plus faibles
sections, peu espacés qui forment un cadre sur lequel on vient fixer des panneaux à base de bois qui
assurent à l’ensemble une exceptionnelle rigidité. On dispose entre les montants et les traverses un
isolant qui permet à cette technique d’offrir d’excellentes performances thermiques et acoustiques.
Le mur ainsi constitué reçoit ensuite un revêtement intérieur (plaque de plâtre, lambris …) et un
revêtement extérieur (bardage bois, panneaux, pierre, brique, enduit …).


Le poteau-poutre

La technique « poteaux-poutres » utilise des bois de fortes sections espacés entre eux d’un à
plusieurs mètres. Ces poteaux et ces poutres constituent la structure de la maison, ce qui permet de
dégager de grands espaces pour installer de larges baies vitrées.


Beaucoup de maisons contemporaines marient l’ossature bois, pour ses avantages thermiques et
acoustiques, et le « poteau-poutre » pour disposer de grands volumes et de larges ouvertures.

 

Types de bardage

 

Epicéa du Nord

Ce bois clair au dessin bien apparent est utilisable en intérieur comme en extérieur (avec traitement de finition). Sa structure très serrée comporte de petits nœuds bien intégrés dans la fibre.

 

Mélèze de Sibérie

C’est un bois de couleur jaunâtre au dessin de surface clairement structuré.

 

Red Cedar - Clear à Clear II

Le cèdre rouge de l’Ouest représente l’une des grandes ressources renouvelables d’Amérique du Nord. Le cèdre rouge de l’Ouest est l’une des essences qui possède la plus grande longévité et stabilité face aux intempéries.

 

Douglas

Ce bois de couleur brun-rouge est destiné à la réalisation de bardages extérieurs. Sa particularité de durcir en vieillissant lui confère une très bonne résistance aux intempéries.

Maisons Bois 17 - 12 rue Paul Massy 17132 MESCHERS SUR GIRONDE – Tel : 06 18 98 57 25 - Fax 05 46 23 95 12
Raison sociale : SARL MAISON BOIS 17 | Capital : 40 000 € | Gérant : MARC LHERAUD | Numéro de SIRET : 508 565 645 00019 | TVA : FR 49 508 565 645